Jean Lassalle aurait touché 100 mètres de boudins aux châtaignes pour son tour de France

C’est mercredi, et il n’y a pas que Le Canard Enchaîné qui scoupe. Le Platusseur aussi. Il peut vous annoncer que Jean Lassalle, candidat à la Présidence de la République, animateur de l’Assemblée Nationale, chanteur en occitan, a touché 100 mètres de boudins aux châtaignes pour son tour de France. Nous ne pouvons vous révéler le nom du donateur. Quant aux preuves, Jean Lassalle a mangé tous ces boudins, grillés ou froids. Sans eux nous a-t-il dit, je n’aurais pu préparer ma candidature à la magistrature suprême.

http://lefenetrou.blogspot.fr/2017/01/jean-lassalle-candidat-la-presidence-de.html

Jean Lassalle est aussi un conteur d’histoires vraies :

Publicités

Comme F. Hollande, Le Platusseur avoue s’être parfois trompé

Voir l'image sur Twitter

Le Platusseur vous avait annoncé que F. Hollande annoncerait sa candidature à St-Yrieix. Certes, Le Platusseur, toujours précis, n’avait pas précisé de quelle candidature il s’agissait.

https://leplatusseur.wordpress.com/2016/11/27/francois-hollande-va-annoncer-sa-candidature-2017-a-st-yrieix/

Mais ne nous cachons pas derrière des arguties de psychanalyste scientifique ! Notre journaliste sera sanctionné. Il sera privé de boudin aux châtaignes pendant un mois.

Lecteurs, il te faut savoir que notre annonce n’a eu aucun impact écologique. Pas un gramme de papier consommé, seulement un peu d’électricité d’un Data Center quelque part loin de chez nous.

Rien à voir avec le flop du livre dont vous avez la première de couv ci-dessus.

Le Platusseur, le oeubzine qui confesse ses fautes en public comme les premiers chrétiens.

L’armée française va avoir du boudin aux châtaignes dans ses « rations alimentaires opérationnelles »

http://www.defense.gouv.fr/portail-defense/mediatheque/photos/operations-entrainements-preparation/les-rations-alimentaires-operationnelles?nav=web

Une entreprise arédienne a trouvé le moyen de transformer le boudin aux châtaignes en une ration de survie qui redonne le moral aux troupes.

La RCIR (ration de combat individuelle réchauffable). D’un poids de 1,75 kg pour 3 500 calories, elle couvre les besoins journaliers d’un combattant. Conditionnée sous emballage rigide enveloppé d’un film plastique pour l’étanchéité, elle contient un kit de réchauffage. 17 menus différents sont proposés, dont 7 sans porc et 3 menus halal

Elle envisage une présentation pour une autre clientèle. Celle de nos femmes et hommes politiques qui vont devoir battre la campagne … électorale en 2017.

 

Jean Fortaud représentera le Pays Arédien aux J.O. de Rio

Le Platusseur est le premier à vous l’annoncer. Le Populaire vous a dit que Jeanine Assani-Issouf représenterait le Limousin. Mais Mayotte la revendique !

http://bases.athle.com/asp.net/athletes.aspx?base=biographies&seq=455451485049455443564554

Alors que Jean Fortaud n’est revendiqué par personne. Un vrai esprit olympique, notre Arédien. Il s’entraîne toute l’année loin des caméras autour du plan d’eau d’Arfeuille. Il bénéficie des installations mises pour tous les Arédiens autour du plan d’eau. Il ne coûte pas un centime aux Arédiens. Et nous en sommes sûrs, il va apporter à la ville une renommée mondiale. Et Jean n’est pas un porte-pub.

D’aucuns ont dit qu’il se dopait au boudin aux châtaignes. Mais le boudin aux châtaignes n’est pas dans la liste des substances interdites. Un boucher-charcutier arédien a préparé des paquets frigorifiques qui ont été envoyés à Rio par la valise diplomatique. Ce sont les mêmes paquets que ceux qu’envoie notre boucher-charcutier à ceux qui lui commandent du boudin par Internet.

Cette nuit, tous les Arédiens seront devant leur poste de télévision pour voir défiler notre champion.

Essence : un Arédien propose l’autonomie au PSY avec le GCL (Gaz de Châtaigne Liquéfié)

Combien de châtaignes finissent pourries, bouffées par les cussous ? des tonnes ! combien ne sont pas ramassées, idem. Et avez-vous vu des culs-noirs dans les bois en train de manger des châtaignes ? ben non.

Alors une starteupe arédienne a eu une idée géniale en regardant les queues aux stations d’essence de l’Ouest, valoriser (valoriser, est le terme à la mode aujourd’hui) les châtaignes perdues.

Tout le monde en Limousin sait que la châtaigne fait péter. Le gaz de Lacq c’est de l’histoire ancienne. LA solution est de produire du gaz de châtaigne et de le liquéfier. Le GCL (Gaz de Châtaigne Liquéfié) va remplace le GPL. L’invention de notre starteupe est d’avoir trouvé une solution sans odeur.

Un PSY sans odeur de pétrole ! toute la France va en parler.

Des ronchons ont fait savoir qu’ainsi, la population sentirait beaucoup mieux les odeurs de traitement de pommier.

 

Positivons ! ainsi plus besoin des capteurs d’Air-Arédien. Encore une économie. Chaque Arédien sera un capteur. Et n’en sera pas peu fier.

L’Arédien qui voulait traverser l’étang Baudy en paddle a dû interrompre sa tentative

« Favet Neptunus Eunti »

Blason de Nantes

Le blason de Jean Barque. On y reconnait l’hermine du blason du Limousin.

Jean Barque avait pourtant préparé depuis plusieurs mois sa tentative. Il avait dû surmonter bien des problèmes. Par exemple, obtenir que les pêcheurs de carpes retirent leurs lignes pendant sa tentative. Un gros manque à gagner pour le propriétaire de l’étang Baudy (1). Une grande frustration pour tous les pêcheurs qui viennent du monde entier pêcher la carpe frétillante dans cet écrin de verdure.

Les sponsors s’étaient fait tirer l’oreille. Mais la concurrence aidant, Jean Barque avait pu embarquer dans l’aventure à la fois les fabricants de madeleines, les artisans du boudin aux châtaignes, les producteurs de veaux de St-Yrieix et le fabricant de porcelaine sans oublier l’imprimerie des mairies et des toubibs (2).

Jean Barque fut la victime d’une île née en une nuit sur son parcours. En une nuit, les plantes cachées sous l’eau sont sorties à l’air libre à la faveur de la douceur printanière. Et la planche de Jean s’est embourbée. Jean n’avait pas prévu d’emporter des provision de secours. Il a dû abandonner sa planche, appeler les secours. Ce n’est que 5 heures plus tard qu’il était enfin de retour sur la terre ferme. Merci aux secours qui n’ont pas ménagé leur peine dans cette mission éprouvant.

Jean Barque pense la prochaine fois s’attaquer à la traversée de l’Atlantique Nord. On l’a assuré qu’il n’y rencontrerait pas d’paddle

Avant sa rencontre inopinée avec l’île traîtresse, Jean Barque jouit d’un magnifique coucher de soleil sur l’étang Baudy

îles dérivantes, seulement des cochonneries bien humaines venant de nos soupermarquettes. Il ne serait pas en terra incognita.

(1) Pour les incultes, faut-il préciser que l’étang Baudy se trouve à St-Yrieix-la-Perche ?

(2)  La réglementation est stricte :
https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000760590&categorieLien=id

d’où le département « Fabrègue médical »
https://www.fabreguemedical.com/

Le Platusseur ne donne que des informations vérifiées et même parfois certifiées SGDG… comme les diplômes universitaires trois points zéro.

Jean-Vincent Plaçou, ministre de la garbure et du tourin

De notre correspondant dans la grande ville capitale :

 »

Une grande nouvelle : Jean-Vincent Plaçou, le célèbre humoriste dont on connait le goût prononcé pour la soupe, a été nommé ministre de la garbure et du tourin. On regrettera que la soupe de boudin ne fasse pas partie de son portefeuille mais on peut compter sur son appétit pour que cette lacune soit bientôt comblée.

Le déparleur


Des ondes gravitationnelles détectées dans un boudin aux châtaignes

Quand on sait le coût des détecteurs de la big science, on est stupéfait du résultat obtenu par Jean Banturle. Quand Jean a lu dans les Physical Review Letters du 12 février 2016, l’article suivant, il a immédiatement compris.

Observation of Gravitational Waves from a Binary Black Hole Merger

« On September 14, 2015 at 09:50:45 UTC the two detectors of the Laser Interferometer Gravitational-Wave Observatory simultaneously observed a transient gravitational-wave signal. The signal sweeps upwards in frequency from 35 to 250 Hz with a peak gravitational-wave strain of 1.0 × 10−21. It matches the waveform predicted by general relativity for the inspiral and merger of a pair of black holes and the ringdown of the resulting single black hole. The signal was observed with a matched-filter signal-to-noise ratio of 24 and a false alarm rate estimated to be less than 1 event per 203 000 years, equivalent to a significance greater than 5.1σ. The source lies at a luminosity distance of 410þ160 −180 Mpc corresponding to a redshift z ¼ 0.09þ0.03 −0.04 . In the source frame, the initial black hole masses are 36þ5 −4M⊙ and 29þ4 −4M⊙, and the final black hole mass is 62þ4 −4M⊙, with 3.0þ0.5 −0.5M⊙c2 radiated in gravitational waves. All uncertainties define 90% credible intervals. These observations demonstrate the existence of binary stellar-mass black hole systems. This is the first direct detection of gravitational waves and the first observation of a binary black hole merger. »

L’espace-temps c’est comme un flan qui peut bouger sous l’effet par exemple de la formation de trous noirs.

« Ces tressautements, baptisés « ondes gravitationnelles », compriment et dilatent à la vitesse de la lumière l’espace-temps qui nous entoure, comme le son le fait avec l’air. « Ou comme du veau en gelée tremblote lorsqu’on le secoue », aime à dire Thibault Damour, spécialiste de la relativité générale à l’Institut des hautes études scientifiques à Bures-sur-Yvette (Essonne).

L’espace-temps, c’est-à-dire la trame même du monde dans lequel nous vivons, est donc un contenant élastique, susceptible d’onduler à la manière des rides à la surface d’une eau perturbée par le lancer d’un caillou. » écrit David Larousserie chez notre confrère Le Monde.

Or Jean Banturle a vu le boudin qu’il avait posé sur le grill, bouger. Mais seul lui a pu le voir. Jean Banturle est extra-lucide. Il vit d’ailleurs de cette faculté. Il vit des consultations qu’il donne dans le pays de St-Yrieix.

Et quand on dit « estra » c’est de l’estra d’estra ! Imaginez, si vous le pouvez !,

Jean Banturle avait promis à son copain Albert de tout faire pour vérifier sa théorie. Albert serait content de son Jean.

 »

L’effet est faible, de l’ordre d’une variation du dix millième de la taille d’une particule élémentaire (environ 10-19 m). Autrement dit, comme si l’étoile la plus proche, Proxima du Centaure, située à plus de quatre années-lumière de la Terre, se rapprochait de nous d’un demi-diamètre de cheveu… »

Jean Banturle ne se lasse pas d’écouter les ondes gravitationnelles. Il vous fait partager son  plaisir :

http://www.ligo.org/multimedia/ringtones/

 

Décidément, nous sommes bien peu de choses. Et les adorateurs du boudin aux châtaignes en sont bien conscients.

Pierre La  Cabocha, service scientifique du Platusseur

On vient de retrouver le couple de culs noirs qu’on avait perdus au salon de l’agriculture

http://france3-regions.francetvinfo.fr/limousin/2014/02/28/le-lycee-agricole-des-vaseix-mobilise-au-salon-de-l-agriculture-de-paris-424265.html

Souvenez-vous, c’était en 2014, le cul-noir passait sur toutes les chaînes de télévision. Ce qu’on ne vous avait pas dit c’est qu’on en avait perdu un couple.

Le Platusseur peut vous annoncer aujourd’hui qu’on a retrouvé ce couple de cochon… qui a fait des petits.

Ils vivent peinards dans le jardin de l’Elysée. Ils sont nourris avec les restes des cuisines de notre Palais National. Notre François n’en a jamais parlé. Mais il a fait l’autre jour des confidences à ce sujet lors du repas républicain de Tulle. Sur les 130 personnes conviées à ce repas, nous étions 30 à la table de notre François, dont le président d’APOIL. Le Platusseur a eu l’exclusivité de ces propos.

 

Vous faites bien de venir sur le Ouebzine, Le Platusseur. Vous pourrez tenir des discussions de haute tenue dans les dîners en ville.

Avertissement :

Le Platusseur prévient ses lecteurs que  si vous cliquez sur le lien que vous donne Gougueule :

Lycée Agricole Les Vaseix

blissmusicproductions.com/…/lycee-agricole-les-vaseiTranslate this page

Aug 14, 2015 – Lycée agricole de Limoges Les Vaseix 87 15 févr 2014. … toute la semaine pour soccuper des porcs cul noir du Lycée Agricole des Vaseix.

Vous aurez du cul, mais pas du cul noir ! et les philopyges seront déçus.
Pour la moralité de notre jeunesse, quand donc notre Europe va-t-elle détrôner le géant youesse Gougueule ? Ouf,notre François va dynamiser nos starteupes trois points zéro.

Après Renault, ce sont les producteurs de châtaignes qui sont soupçonnés…

D’après nos sources bien alimentées, une descente des services de la  DGCCRF (Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes) aurait eu lieu chez les producteurs de châtaignes du Pays Arédien.

Il s’agissait de vérifier si la conservation des châtaignes leur assurait un taux d’émission de gaz respectant les limites européennes lors d’une consommation que ce soit incorporées dans des boudins aux châtaignes, qu’accompagnant une volaille ou un magret de canard.

Le problème rencontré par le DGCCRF est que l’annonce de décès suite à des essais cliniques à Rennes a provoqué une réticence des personnes habitués à tester les aliments. On peut bien sûr effectuer des mesures en laboratoires. Mais les mesures en matière automobiles ont montré leurs limites. Il en est de même pour les châtaignes.

Le Platusseur essaie de savoir si les marrons de Redon ont fait l’objet de perquisitions par les gendarmes de Redon.

Le gendarme de Redon est bien connu pour son manque d’audace.

La confrérie du marron de Redon :

http://www.marron-redon.confreries.org/