L’eau de la fontaine Saint Yrieix, maintenant livrée par la Poste

Il n’y a pas que les chantiers STX de St-Nazaire qui se réjouissent des commandes. La Poste et les facteurs viennent d’apprendre que l’eau de la fontaine de Saint Yrieix va être livrée par la Poste.

http://www.fontainesdefrance.info/accueil.php?page=historique-fontaine-saintyrieixlaperchea&&rep=historiques

Image

Photo Le Platusseur

Faute de moyens de communication routiers, ferroviaires, aériens adéquats, le Pays de Saint Yrieix, à l’occasion du 1500e anniversaire de sa fondation et des ostensions, a décidé de rendre l’eau de la fontaine saint Yrieix disponible via toutes les plates-formes de commerce en ligne.

Certains ont critiqué le choix de telles plate-formes. Mais quand ils ont appris que le gouvernement de la plus grande démocratie du monde, à savoir l’Inde, a décidé de livrer l’eau du Gange par la poste, en utilisant les plates-formes de commerce en ligne, ils ont reconnu qu’il fallait vivre avec son temps.

Dimanche, on apprend qu’un groupe de facteurs participera en tenue au défilé des ostensions, derrière un reliquaire de leur saint patron Gabriel. Dans un esprit œcuménique, il s’agira des reliques de saint Gabriel (le Fol-en-Christ contemporain) prêtées par l’Eglise Autocéphale Apostolique de Géorgie. Il sera même précédé d’une icône de l’ange et archange des trois religions du Livre. On ne vous l’apprendra pas : les anges et les archanges n’ont pas de reliques de premier ordre.

http://www.gabrielberi.ge/fr/index.htm

Cette eau du Gange, nommée Gangajal, sert à laver les péchés.

Mais l’eau de la fontaine saint Yrieix a bien plus de propriétés. Quant au Couchou qui coule tout à côté de la fontaine – et qui en récupère quelques gouttes – , c’est un synthétiseur puissant. C’est lui qui a réussi à réunir en une communauté qui a résisté à 15 siècles tourmentés, une petite population qui se nomme, les Arédiens.

N’est-ce pas Jacques Lacan, qui n’était pas un charlatan (1), qui disait que l’eau de la fontaine saint Yrieix était un catalyseur de la psychanalyse ?

 

(1) d’ailleurs, n’a-t-il pas dit :

« Notre pratique est une escroquerie, bluffer, faire ciller les gens, les éblouir avec des mots qui sont du chiqué, c’est quand même ce qu’on appelle d’habitude du chiqué. (…) Du point de vue éthique c’est intenable, notre profession; c’est bien d’ailleurs pour ça que j’en suis malade, parce que j’ai un surmoi comme tout le monde. (…) Il s’agit de savoir si Freud est oui ou non un événement historique. Je crois qu’il a raté son coup. C’est comme moi dans très peu de temps, tout le monde s’en foutra de la psychanalyse. » J.Lacan. Conférence de Bruxelles, 26 fev. 1977

Et dire que j’ai dû me farcir à Nantes en licence de psycho, un cours intitulé « L’envie de pénis » prononcé par une dame à la voix monocorde. C’était dans les années post-68. ! contrairement à la légende, tout n’était pas jouissif à cette époque.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s