« Reliquaries leak » en Limousin

Le Platusseur fait les titres de la grande presse ce matin. Il a en effet révélé que les reliques des saints limousins servaient de planque aux fortunés qui désirent échapper à la gabegie de leurs gouvernements tout en mettant leurs fortune en odeur de sainteté.

De simples puces cryptées permettaient de mettre à l’ombre des sommes considérables.

 

Un consortium de Ouebzines a été constitué afin d’exploiter ces « big data ». Des révélations vont suivre. Des gouvernements vont tomber. Le Platusseur a dès à présent embauché des gorilles – que les amis des gorilles se rassurent, il s’agit de gorilles humains ! – pour protéger ses journalistes courageux.

Et un succès planétaire pour les ostensions limousines !

On annonce la venue à Saint-Yrieix-la-Perche du vrai chef-reliquaire d’Arédius, en direct du MET de New-York. Un immense panneau, réalisé par les enfants des écoles, portera le texte œcuménique de la nouvelle société mondialisée « In Gold We Trust ! ». Il sera porté par deux enfants arédiens représentant chacun un aigle.

See original image

Comme tous nos lecteurs n’ont pas fréquenté les classes de latin du lycée Darnet, Le Platusseur, vous traduit les phrases latines de ce billet d’un dollar. Vous rendez-vous compte ! les USA en sont encore au latin ! un pays rétrograde. Imaginez-vous du latin sur les Euros ! Et un billet mono-colore.

ANNUIT COEPTIS, peut être traduit par : Il/Elle approuve cette entreprise

https://fr.wikipedia.org/wiki/Annuit_c%C5%93ptis

NOVUS ORDO SECLORUM par : Nouvel ordre des siècles

https://fr.wikipedia.org/wiki/Novus_ordo_seclorum

Cette affaire a mis au second rang une autre qu’on nomme les « Panama Papers ». Une affaire pas nette. Car comment croire à une telle affaire quand on sait que même  les panamas ne sont pas fait au Panama, mais en Equateur.

http://www.lemonde.fr/evasion-fiscale/article/2016/04/03/panama-papers-une-plongee-inedite-dans-la-boite-noire-des-paradis-fiscaux_4894823_4862750.html

Pour ceux qui en seraient restés aux temps anciens, il ne faut pas voir dans ces « reliquaries leaks » des histoires à l’italienne de plaies qui coulent. On n’a jamais vu de dollars saignants. Mais on a vu saigner pour des dollars

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s