La Région Aquitaine-et-cetera fait la promotion de la « bouse de corne »

Mais qu’est-ce que la bouse de corne ?

« la bouse de corne est le résultat de la maturation de bouse de vache dans une corne de vache enterrée durant la période hivernale. »

http://www.bio-dynamie.org/produits/preparations/la-bouse-de-corne/

C’est le top de l’agriculture. Enfin la gente féminine reconnue comme le sel de la terre. La corne de bœuf ne vaut rien à l’affaire.  Il y faut de la corne de vache.

La biodynamie va être enseignée dans toutes les écoles que finance la région. Fini le marketing qui trompe les consommateurs. Finis les poudres de perlimpin qui tuent et font tousser.

« on devrait utiliser de l’eau de pluie conservée dans de bonnes conditions. À défaut d’eau de pluie, on peut utiliser de l’eau limpide d’un cours d’eau ou d’une source non calcaire. Les eaux du réseau contiennent presque toutes du chlore, des nitrates et des pesticides divers. Ces eaux diminuent singulièrement l’efficacité des préparations biodynamiques »

Et il n’y a qu’en région Aquitaine-et-cetera que l’eau de pluie est de qualité (ça les biodynamiciens, poils de chien, ne vous le disent pas !). Ils croient que « tout ce qui tombe du ciel est béni ».

Car les nuages venant des régions qui puent, qui fabriquent plastiques, carburants automobiles, électricité au charbon, qui se chauffent au mazout ou au bois, etc) s’arrêtent aux frontières de la région. Ce n’est pas comme au Canada où des pluies acides venant des Youesses tuent les forêts du nord canadien. Notre région est bénie des dieux et même de Dieu quelque soit son nom, nom de dieu !

D’ailleurs Henri Miller n’a-t-il pas écrit :

 » Cette visite à la Dordogne fut pour moi, je le répète, d’une importance capitale : il m’en reste un espoir pour l’avenir de l’espèce, et même de notre planète. Il se peut qu’un jour la France cesse d’exister, mais la Dordogne survivra, tout comme les rêves dont se nourrit l’âme humaine. »

La bouse de corne, espoir de notre planète.

On n’est pas couillon en région Aquitaine-et-cetera.On sait distinguer la fumisterie de la science, la vraie.

Et Umberto Eco nous a laissé de quoi attendre la mort.

http://www.courrierinternational.com/article/hommage-quand-umberto-eco-expliquait-comment-se-preparer-la-mort

« “ne serais-tu pas heureux, soulagé, satisfait, d’abandonner cette vallée de couillons ?”

José Cornecul

Membre des Pastafariens arédiens, correspondant de l’Institut d’Agriculture Synchronisée Divinement Inspiréé, collabore régulièrement irrégulièrement au Platusseur

 

 

Advertisements

Une réflexion sur “La Région Aquitaine-et-cetera fait la promotion de la « bouse de corne »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s