Les Aquitains réagissent à la réception du Pdt iranien par notre François

Ça réagit de différents coins de la région APOIL suite aux annonces de la presse ce matin au sujet de la réception du président iranien par François Hollande, notre François à nous.

Afficher l'image d'origine

source : http://palagret.eklablog.com/statues-voilees-au-musee-galliera-en-attente-d-inauguration-a114821066

Tout d’abord, les plus virulents, les vignerons du Bergeracois et du Bordelais qui ont appris qu’il n’y aurait pas de repas de gala à l’Elysée, car il aurait fallu y servir du vin. Et la vigne et le vin, on le sait, sont arrivés dans notre pays par le christianisme qui a suivi les cours d’eau. On n’oubliera pas l’importance des migrations, porteuses de pratiques qui peuvent faire disparaître les pratiques autochtones.

Ensuite, les producteurs du cul-noir du PSY qui avaient convaincu notre François de la haute qualité gustative et environnementale du cul-noir. Mais un envoyé spécial de notre François les avait déjà préparé, textes fondamentaux – qu’il va bien falloir étudier à l’école si on veut vivre dans la compréhension mutuelle – à l’appui. Car à quoi servent la physique, la chimie, les maths, etc. pour le « vivre-ensemble » ? Quand on reçoit un président, la presse vous parle-t-elle alors de physique, de chimie, de maths ?

Une dernière décision a fait bondir dans l’habillement. En effet, les statues qu’il a fallu habiller pour cacher leur nudité au président iranien, l’ont été avec des « produits » made in China. C’est le Platusseur qui vous le révèle.

Saint-Junien était prêt à fournir des gants. Certes, jamais des gants n’avaient été livrés pour des statues. Mais quelle pub cela aurait été !

Smugggler était prêt à fournir de quoi habiller les hommes en pierre. Il l’espérait après la visite de Manuel Valls. Ah… on est vite oublié !

L’entreprise France-Confection, elle aussi, espérait des commandes de l’Elysée.

Les chaussettes et collants Broussaud des Cars avaient de quoi égayer les pieds des statues.

La fabrique de bérets Laulhere attendait à Oloron-Sainte-Marie les commandes pour cacher les cheveux des dames de pierre.

Mais il n’y en a que pour les marchands de canon !

L’araignée du Platusseur nous prie de bien vouloir donner à lire ce que vous trouverez en cliquant sur le lien suivant :

http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr/?p=921&more=1&c=1&tb=1&pb=1

C’est qu’il faut savoir que le président iranien est surveillé par le Guide Suprême, r l’ayatollah Khamenei.

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s