Après Renault, ce sont les producteurs de châtaignes qui sont soupçonnés…

D’après nos sources bien alimentées, une descente des services de la  DGCCRF (Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes) aurait eu lieu chez les producteurs de châtaignes du Pays Arédien.

Il s’agissait de vérifier si la conservation des châtaignes leur assurait un taux d’émission de gaz respectant les limites européennes lors d’une consommation que ce soit incorporées dans des boudins aux châtaignes, qu’accompagnant une volaille ou un magret de canard.

Le problème rencontré par le DGCCRF est que l’annonce de décès suite à des essais cliniques à Rennes a provoqué une réticence des personnes habitués à tester les aliments. On peut bien sûr effectuer des mesures en laboratoires. Mais les mesures en matière automobiles ont montré leurs limites. Il en est de même pour les châtaignes.

Le Platusseur essaie de savoir si les marrons de Redon ont fait l’objet de perquisitions par les gendarmes de Redon.

Le gendarme de Redon est bien connu pour son manque d’audace.

La confrérie du marron de Redon :

http://www.marron-redon.confreries.org/

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s