Un Arédien devient riche en 2016 : il avait acheté des timbres en vidant ses livrets

Jean Nosilha n’est pas Bac + 5, mais il sait calculer. Les intérêts composés il a appris ça en primaire aux casernes.  Il est de la vieille école et de la « vieille Europe » mais il pourrait donner des cours aux présidents des Youesses.

Jean Nosilha a vu venir l’augmentation du prix des timbres-poste. Il sait aussi quel est le taux de la Caisse d’Epargne, du livret Bleu. Alors notre Jean a vidé ses comptes et a acheté des timbres chaque année avant la fin janvier.

La revente des timbres lui rapporte bien plus que les livrets. Une affaire qui marche.

Ça commence à se savoir. Il paraît qu’on a vu Jérôme C. franchir la frontière de l’APOIL et entrer chez Jean Nosilha.

 

Avec l’or, le timbre-poste devient le placement sûr. En tout cas, on ne risque pas de se retrouver sur les listings volés aux banques suisses.

==================

Un fidèle lecteur m’écrit :

« Oui, sauf que j’ai fait beaucoup mieux : j’ai acheté un stock de timbres a validité permanente en fin décembre2014, il y a un an et quelques jours.
Je les payais 66 centimes, ils valaient quelques jours plus tard 76 centimes et, au premier janvier dernier, 80 centimes.
Fais le calcul…
10 de gain pour 66 de mise soit une plus-value de 15,1 % en 3 jours
14 de gain pour 66 de mise soit une plus-value de 21,2 % en 55 semaines »

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s