Il apprend que le saint Yrieix qu’il priait est un faux, il se jette dans le Couchou

Yrieix Delapierre-Delomme a toujours prié devant le chef reliquaire de Saint-Yrieix dans la collégiale du Moustier. Jusqu’au jour où il a appris que ce chef reliquaire est un faux, une copie. Que l’original a été vendu par un curé  à un marchand des USA et qu’il se trouve maintenant au Metropolitan Museum à New-York.

Désespéré Yrieix Dalapierre-Delomme en a oublié tous les commandements chrétiens et s’est jeté dans le Couchou. Heureusement, Yrieix, le saint, veillait en cette année ostensionnaire.  Malgré les pluies, le Couchou n’était pas assez haut pour noyer notre arédien.

Il a été réconforté quand les pompiers lui ont dit que les reliques de saint Yrieix n’étaient pas à New-York mais étaient toujours à Saint-Yrieix, dans le chef-reliquaire copie.

Notre Delapierre-Delomme maintenant se méfie. Il a appris que les « french fries » n’avaient que peu à voir avec les frites. Et il s’en porte bien.

 

Une affaire qui finit bien.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s